Quelles sont les aides financières possibles pour faire installer des pompes à chaleur en 2024 ?

Dans le cadre des actions financières pour la performance énergétique des ménages, les aides pour l’installation d’une pompe à chaleur en 2024 sont le fer de lance du gouvernement. Elles visent à financer des travaux de rénovation chez l’habitant et se déclinent en quatre grandes catégories. Du dispositif MaPrimeRénov’ de l’ANAH à l’octroi d’un prêt préférentiel à taux zéro, voici notre guide sur les subventions concernant les PAC air/air ou air/eau !

Quelles sont les aides pour l’installation d’une pompe à chaleur en 2024 ?

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov’ est un dispositif mis en place par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) ayant remplacé le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) en 2020. Visant à promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables (comme les PAC), cette aide se subdivise en trois volets :

L’objectif de l’ANAH est de favoriser les opérations de rénovation énergétiques au sein des logements. MaPrimeRénov est accessible aux locataires ou propriétaires d’un habitat de plus de 15 ans et prend la forme d’un montant alloué en fonction du total des ouvrages engagés.

Ce dernier dépendra :

de la classe énergétique du logement concerné (de A à G)

des revenus du ménage (« très modestes », « modestes », « intermédiaires » et « aisés »)

Les foyers aux revenus aisés ne pourront prétendre qu’à une seule aide MaPrimeRénov : celle des rénovations de grande ampleur (visant à gagner deux classes énergétiques dans le DPE). Ce dispositif sera d’ailleurs obligatoire dès juillet 2024 pour les habitations évaluées F et G, considérées comme des « passoires thermiques » par le gouvernement.

L’éco-prêt à taux zéro

Une autre des aides pour l’installation d’une pompe à chaleur en 2024 est l’éco-prêt à taux zéro (ou Éco PTZ). Il a d’ailleurs été prolongé de 4 ans et court maintenant jusqu’en 2027.

Sa forme est aussi transparente que son nom : il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt nul visant à financer des travaux pour la performance énergétique. Les modalités pour y prétendre dans le cadre d’une PAC sont les suivantes :

Ce prêt est attribué sans condition de ressources et peut aller jusqu’à 50 000 € pour une rénovation globale. Enfin, il peut se cumuler avec d’autres aides pour l’installation d’une pompe à chaleur 2024, comme MaPrimeRénov’.

Les certificats à économie d’énergie (CEE)

les certificats à économie d'énergie

Les CEE permettent aux fournisseurs d’énergie de financer des travaux de rénovation pour leurs clients. Pour ce faire, ces derniers doivent leur présenter les certificats d’économies réalisées.

Le plus célèbre est nommé « coup de pouce chauffage ». Il s’applique dans le cas d’une installation de pompe à chaleur air/eau qui remplace une chaudière classique (fioul ou gaz).

Les montants alloués par l’État peuvent aller jusqu’à plus de 5 000 €. Au 1er juillet 2024, ce dispositif sera géré par l’ANAH au même titre que les autres aides dont elle a la charge.

La TVA à taux réduit

Parmi les aides pour l’installation d’une pompe à chaleur en 2024 se trouve un dispositif du gouvernement sur la TVA. En effet, vous pourrez bénéficier de taux réduits sur cette taxe selon ce qui suit :

Vous n’avez rien besoin de faire pour en profiter puisque c’est à la charge de l’entreprise qui indiquera la TVA sur sa facture.

Comment faire pour demander une aide au financement pour sa PAC ?

Les aides pour l’installation d’une pompe à chaleur en 2024 sont soumises à certaines démarches. La plupart d’entre elles peuvent se réaliser en ligne sur les sites des organismes concernés :

Voici un petit guide des étapes nécessaires à l’obtention des financements possibles :

  1. Renseignez-vous sur les aides et leurs conditions d’éligibilité.
  2. Demandez conseil auprès de professionnels pour définir votre projet.
  3. Faites produire un audit énergétique ou un DPE par une société spécialisée.
  4. Demandez plusieurs devis auprès d’installateurs de pompes à chaleur.
  5. Constituez soigneusement votre dossier.
  6. Contactez une banque s’il s’agit d’un éco-PTZ.
  7. Une fois votre requête validée par l’administration, signez le devis choisi.
  8. Lancez le chantier !
  9. Transmettez les documents justifiant de la réalisation des travaux à l’organisme concerné.

Malgré leur refonte partielle, les aides pour l’installation d’une pompe à chaleur en 2024 sont toujours un excellent moyen de propulser la rénovation énergétique des ménages français. La tendance étant à la sauvegarde de l’environnement, il y a fort à parier qu’elles évolueront encore dans le futur. Elles sont en tout cas déjà un soutien précieux pour la transition écologique au sein de la population.

Nos Actualités

Bienvenue sur notre blog. Découvrez toutes nos actualités, nouveautés produits et articles thématiques.