Archives par étiquette : entretien clim

Entretenir sa climatisation, c’est important !

 

Intérêts de l’entretien :

Maintenance et Technique

Contrôle assuré par un technicien qualifié.

Utilisation du matériel et des fournitures constructeur.

Maintenance et Confort

Toute intervention sur site est planifiée en priorité.  Jour défini ensemble.

Un accueil téléphonique agréable en relation permanente avec notre service technique.

Maintenance et Économie

L’entretien par un professionnel allonge la durée de vie de votre appareil.

Faites respirer votre appareil.

Les interventions périodiques stabilisent votre consommation énergétique.

Risques de non entretien :

Surconsommation d’énergie

L’appareil « respire » moins à cause de dépôts de poussières dans les filtres et échangeurs.

Perte de performance et Vieillissement prématuré

L’appareil « perd » en performance en cas de manque de gaz.

Toute anomalie non décelée à temps peut entrainer une panne ou un  vieillissement prématuré de votre installation.

Risque de panne

Un mauvais entretien de votre pompe à chaleur peut provoquer une panne qui occasionnera des frais de dépannage.

 

 

Climatisation bien entretenue

Climatisation mal entretenue

Entretenir votre installation vous permet d’assurer le bon fonctionnement et la pérennité de vos équipements.

N’hésitez pas à nous contacter pour un entretien ponctuel ou une proposition de contrat de maintenance !

 

 

TVA à taux réduit pour travaux de réparation et entretien : fini l’attestation pour un montant inférieur à 300 € TTC

 

Depuis le 1er janvier 2014, les propriétaires, locataires ou occupants qui réalisent des travaux de rénovation énergétique dans leurs logements peuvent bénéficier du taux de TVA réduit à 5,5 %, à condition que les travaux soient effectués dans une habitation qui a plus de 2 ans, et facturés par l’entreprise qui les a réalisés (vente, pose, réparation et entretien d’équipement).

Pour cela, les clients doivent attester des conditions d’application du taux réduit avant facturation par l’entreprise. Cette attestation doit être conservée durant 5 ans par la société et les clients.

Depuis le 2 mars 2016, l’administration fiscale a décidé d’alléger cette charge administrative qui pèse sur les clients et les professionnels.

En effet, l’attestation ne sera plus demandée si le montant des travaux pour réparation et entretien est inférieur à 300 € TTC, et si la facture comporte les informations suivantes :

  • Nom du client
  • Adresse du client et de l’immeuble
  • Objet des travaux
  • Nature des travaux
  • Mention selon laquelle l’immeuble est achevé depuis plus de 2 ans.